Le train pour traverser le temps…

« Un train sur un pont de fer, d'autres qui se croisent. Ou bien des rails, témoins d'une activité industrielle que l'on devine aussi le long des voies avec la présence de bâtiments parfois flanqués de hautes cheminées.

Témoignage ou peut-être défi lancé aux parallèles et à l'idée d'infini qu'elles portent quelle que soit la voie empruntée ? Il y a en tout cas dans les tableaux de Marie-Laure Mallet-Melchior les ingrédients d'un mouvement incessant, traversant, de passages dans des sites inconnus et pourtant reconnus en tant qu'images d'une époque, révolue ou non.

Viennent alors des souvenirs accumulés au hasard de voyages, puisés dans une mémoire plus ou moins embuée comme le paysage à travers la vitre d'un train… Comme le tableau qui nous est donné à voir, finalement, où le réel de la photo peut être voué au flou par le rajout ou la suppression d'éléments, de couleurs, et devenir le gisement d'émotions oubliées au plus profond de nous-mêmes et soudainement réveillées par cette exploration artistique. »

Étienne Ribaucour, critique d’art 

 

Pour en savoir plus sur le travail de Marie-Laure MALLET-MELCHIOR  >  www.mallet-melchior.com

 

Les œuvres présentées ci-dessus :

Bordeaux, Marie-Laure Mallet-Melchior, 2015, Transfert photo, acrylique, vernis sur aluminium

Les Cubes, Marie-Laure Mallet-Melchior, 2014, Transfert photo, acrylique, vernis sur aluminium

Cap code, Marie-Laure Mallet-Melchior, 2014, Transfert photo, acrylique, vernis sur aluminium

Mystic River, Marie-Laure Mallet-Melchior, 2014, Transfert photo, acrylique, vernis sur aluminium

Roseland New-Haven, Marie-Laure Mallet-Melchior, 2014, Transfert photo, acrylique, vernis sur aluminium